Présen­ta­tion du parc :

Le Gouraya présente des richesses écologiques et esthé­tiques excep­tion­nelles, notam­ment la flore dont cer­taines espèces sont d’une impor­tance nationale comme la sta­tion à Euphor­bia den­droïde­set celle du Bupleu­rum plan­tagineum.

Pour la faune, le parc est con­sid­éré comme une aire naturelle par excel­lence du singe Magot Macaca syl­vanus et un véri­ta­ble sanc­tu­aire ornithologique favor­able aux oiseaux séden­taires ou migra­teurs. Il y» a entre autre 15 sites his­toriques et 09 sites pit­toresques.

Le parc étant lim­ité au nord par la Méditer­ranée sur 12 km, il subit de plein fouet l’influence de celle ci. 

Le parc de Gouraya ren­ferme trois écosystèmes :